· 

La lithothérapie, pour ou contre

La lithothérapie fait l’objet de nombreuse critiques et dénonciations. Elle n’est pas la seule médecine alternative dans ce cas: l’homéopathie, pour ne citer que l’une des plus visibles des médecines alternatives, est, elle aussi, victime des mêmes critiques et dénonciations. Ainsi l’Ordre des Médecins soutien qu’outre son effet placebo, aucune étude n’a pu démontrer rigoureusement l’efficacité de l’homéopathie. Pour paraphraser Galilée, on pourrait dire : « et pourtant ça marche ».

 

Alors qu’en est-il réellement de la lithothérapie ?

Il n’y a, en effet, aucune preuve scientifique qui permette de prouver une quelconque efficacité objective des minéraux sur le traitement d’une quelconque pathologie.

 

Faut-il la condamner sans appel ?

Depuis l’antiquité jusqu’à nos jours, dans toutes les cultures, sur tous les continents on n'a pas cessé d’y avoir recours. Est-ce seulement le fruit de l’obscurantisme ?

 

La lithothérapie, n'est en aucun cas une médecine de première intention. Elle est un complément aux thérapies de la médecine conventionnelle. Les pierres ne peuvent pas nous guérir et faire tout le travail à notre place, mais nous accompagner dans notre démarche d'amélioration. Le plus important pour espérer observer des changements consiste à créer un lien avec elles. La lithothérapie se vit plus qu’elle ne s’explique, elle réussit chez les personnes qui créent les conditions qui permettent un résultat : la curiosité et l’absence de préjugés. Le contact avec les pierres est une expérience individuelle, unique et différente pour chacun d’entre nous.


Troubles physiques
Troubles physiques
Troubles émotionnels
Troubles émotionnels
Amélioration de la qualité de vie
Amélioration de la qualité de vie